Accueil > Actualités > 5 critères essentiels pour choisir son diable de manutention

5 critères essentiels pour choisir son diable de manutention

À l’image du transpalette, le diable de manutention est multi-secteurs. Ce matériel est utilisé à la fois par les professionnels, les collectivités et les particuliers. Maniable et pratique, le diable permet de transporter des charges lourdes, légères ou encombrantes, sur tout type de sol et même dans les escaliers. De plus en plus ergonomique, il apporte à ses utilisateurs un confort de travail optimal, permettant même de lutter contre les troubles musculo-squelettiques. Face à la multiplication des modèles et la spécificité des usages, Stockman vous éclaire, vous et vos clients, sur les bonnes questions à se poser avant d’investir dans un diable de manutention.

Publié le 17 mai 2021 - Mis à jour 17 mai 2021 5 critères essentiels pour choisir son diable de manutention

Guide d’achat Stockman : comment choisir son diable de manutention ?

Voilà 5 critères essentiels à considérer pour choisir votre diable de manutention.

  1. Le poids et les dimensions de la charge à transporter
  2. Le revêtement du sol et l’environnement de l’espace de travail
  3. La santé et la sécurité des opérateurs
  4. Le rangement et le transport
  5. Les diables spécifiques

1. Le poids et les dimensions de la charge à transporter

Choisir un diable de manutention c’est avant tout s’assurer qu’il corresponde au poids et aux dimensions de la marchandise à transporter. De cette charge va dépendre la bavette, le tablier et le matériau dans lequel est fabriqué le diable.

La bavette d’un diable peut être rabattable ou fixe. Un diable peut même être équipé de deux bavettes, l’une fixe et l’autre pliable pour plus de polyvalence. En général, une bavette rabattable est plus longue et s’adapte pour des charges plus volumineuses comme de l’électroménager. Pratique également, ce type de diable ne prend pas plus de place en ce qui concerne son rangement.

En lieu et place de la bavette, il est aussi possible de trouver des fourches. Ce type de diable est spécialement conçu pour les maraîchers ou tout cariste qui doit transporter des cagettes.

En termes de matériau, les diables sont généralement fabriqués en acier ou en aluminium. L’aluminium plus léger, facile à manipuler, est recommandé pour des marchandises légères (moins de 300 KG) et peu encombrantes. Tandis que l’acier, plus robuste et plus stable, permettra de déplacer des objets lourds et volumineux. Il est aussi possible de trouver des diables inox, également très robustes et dédiés au secteurs agro-alimentaires et industriels, selon les normes en vigueur.

Enfin, le tablier d’un diable standard est généralement droit. Pour certaines spécificités d’usage, il peut aussi être télescopique, pliable, surmonté d’une caisse ou encore incurvé pour les transports de charges arrondies (voir notre gamme de diables spécifiques). La hauteur du tablier est également à considérer selon les gabarits des opérateurs et le type de manutentions réalisées.

2. Le revêtement du sol et l’environnement de travail

Le revêtement des sols et l’environnement de travail ont leur importance pour le choix des roues. Car sur un sol qui n’est pas adapté, les caristes peineront à propulser le diable comme à le diriger.

Les roues caoutchouc sont à privilégier sur des sols plats et lisses ou très légèrement irréguliers. Elles supportent des charges légères à moyennement lourdes. Ces roues caoutchouc existent en version non-marquante pour des sols plus techniques comme ceux couverts de carrelage ou sur du parquet.

Pour des environnements de travail « tout terrain », c’est-à-dire irréguliers, accidentés ou encore humides, il est recommandé d’utiliser des roues pneumatiques ou gonflables. Destinées en général à l’extérieur, elles permettront de franchir des trottoirs si leur diamètre est suffisant.

Pour un usage intensif du diable sur des sols irréguliers, il est conseillé de l’équiper de roues increvables. Ces roues s’adressent plutôt à des professionnels comme des déménageurs ou des livreurs.

Pour des utilisations dans des escaliers ou pour des franchissements de trottoirs élevés, le diable est alors équipé de roues dites « monte-escaliers » ou « étoiles ». Elles permettent de monter et descendre des escaliers ou franchir des obstacles avec fluidité et dans un effort moindre.

Enfin, un autre critère à prendre en compte pour le choix des roues du diable : le diamètre. Plus le diamètre est grand, plus la manipulation sera stable et les chocs absorbés. Un grand diamètre est donc à privilégier pour des sols accidentés.

3. La santé et la sécurité des opérateurs

Les troubles musculo-squelettiques sont une thématique qu’il n’est plus possible d’ignorer lorsque l’on évoque la manutention et le transport de charges. Les diables sont des outils de travail qui n’échappent pas à cette règle. En effet, si un diable sûr et confortable permet une plus grande efficacité dans les manœuvres, il prévient aussi des maladies professionnelles lourdes de conséquences pour les salariés comme pour les entreprises.

Un diable standard se dirige « à la main ». Le type de préhension, la protection des mains et l’aspect ergonomique des poignées sont donc essentielles dans le choix des diables de manutention. Par exemple, des poignées anti-écrasement préservent les mains des opérateurs de coups éventuels, tandis que des poignées fermées permettent une certaine liberté pour la prise en main et le maintien du diable à la verticale comme à l’horizontal et sans effort.

L’arrivée des diables électriques sur le marché de la manutention a également été motivée par la thématique des TMS. Ces diables sont pensés pour monter des charges dans des escaliers, ou encore pour lever des marchandises dans des espaces restreints (voir notre diable/gerbeur monte-escalier électrique). Un diable électrique à chenilles pourra même transporter des charges de plus de 400 kg dans les escaliers.

4. Le rangement et le transport

L’encombrement des équipements peut être un paramètre important dans le choix d’un diable. En effet, celui-ci doit rester pratique jusque dans son stockage et son transport. Les diables pliables sont les plus pratiques, les moins encombrants et les plus faciles à transporter. Les diables à bavette rabattable permettent également un gain d’espace. Découvrez par exemple, notre diable monte-escaliers électrique repliable qui combine de nombreux avantages question TMS et qui peut être transporté dans le coffre d’une voiture.

5. Les diables spécifiques

Il existe autant de types de diables que d’usages. Ce matériel s’adapte en effet facilement aux spécificités des secteurs d’activité.

Les diables gerbeurs électriques ou manuels cumulent, comme leur nom l’indique, les fonctions de diable et de gerbeur. Ils sont utilisés pour des déplacement dans des espaces étroits ou pour lever des charges dans des coffres d’utilitaires ou camionnettes pick-up.

Les diables modulables en chariots sont polyvalents. Ils permettent le transport de charges de différentes formes et différents poids selon les besoins du moment. Ils sont appréciés des particuliers et des collectivités.

Les diables porte-bouteilles ou porte-fûts permettent de déplacer des bouteilles de gaz en toute sécurité. Certains sont même élingables. Équipés d’une caisse avec crochets de fixation des câbles, ils peuvent être déplacés avec un chariot élévateur ou un gerbeur.

Les diables jumelés ou lève-charge encombrante sont composés de deux diables qui se placent de part et d’autre de la charge. Ils sont équipés de sangles pour sécuriser le déplacement. Ces diables sont très utilisés par les déménageurs ou les livreurs de gros électroménagers.

Le diable à pneus est le parfait d’exemple de l’adaptabilité du diable de manutention aux secteurs d’activités dans lequel il est utilisé. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un diable spécifiquement conçu pour transporter des pneus. Son tablier est adapté à la forme des pneus empilés. Ce design assure une vraie stabilité lors du transport. Aussi, les roues gonflables à grand diamètre permettent des manipulations sur des sols accidentés et des franchissements sans risque de chute.

Pour toute question complémentaire, n’hésitez pas à contacter nos équipes. Consultez également notre gamme de diables de manutention. Sur chaque page produit, vous pourrez télécharger les fiches et documentation technique. 
L'équipe Stockman